Accueil » Déco, Divers, TipTop

Maison Castor : Viktor n’est pas d’accord

1 juin 2012 2 commentaires

Devenir propriétaire, on en rêve tous ! On aimerait même la construire nous-mêmes, cette maison. Mais on nous a tellement dit que c'était compliqué que... Pardon ? Viktor n'est pas d'accord ?

Maison Castor : Viktor n'est pas d'accord (LinKzat.fr)

Je vous présente Viktor, le beau garçon ci-dessus, c'est un pro de la construction et il est pas content du tout. Les préjugés sur la construction participative se répandent et il n'en peut plus !

D'habitude, Viktor est un garçon tout ce qu'il y a de sympathique et de compréhensif, mais trop, c'est trop ! C'est vrai qu'on n'est pas tous aussi doués en bricolage les uns que les autres. Certains savent installer une chaudière, d'autres se limitent à la pose du papier peint. Quel que soit son niveau, si on aime entreprendre des travaux de rénovation ou d'installation, on peut faire de belles économies lors de la construction de sa maison.

C'est l'autre cheval de bataille de Viktor, les économies ! Il sait que, quand on met la main à la pâte, on diminue le budget de construction. En toute logique, plus vous en faites, moins ça vous coûte. Vous choisissez le niveau de finition en fonction de vos compétences en bricolage et de votre disponibilité, vous modulez grâce aux options proposées.

L'autre intérêt de construire soi-même, c'est qu'on se sent encore plus chez soi quand on emménage. En participant aux travaux, on a donné une valeur supplémentaire à sa maison, une valeur affective qui fait qu'on s'y sent vraiment bien.

C'est parce que la construction participative offre tellement d'avantages que Viktor est un peu énervé que les préjugés perdurent et il le dit dans une vidéo délirante. Il est malin, Viktor, il a bien compris que les infos passent mieux avec de l'humour !

Article sponsorisé

2 commentaires »

  • Rikko :

    Il fait aussi dans la charpente de marine en kit Viktor ? Parce qu'avec un doublon à plus de 2500 poes, le moindre sloop coute une jambe !

  • Stéphane :

    @Rikko : facile, il n'y a qu'à commencer par le toit à l'envers et ne pas faire le reste et hop un bateau participatif !

Ecrire un commentaire

Ajoutez un commentaire ci-dessous ou envoyez un trackback depuis votre site. Vous pouvez aussi suivre les subscribe to these comments commentaires par RSS.

Merci de votre commentaire !